conjonctif


conjonctif

conjonctif, ive [ kɔ̃ʒɔ̃ktif, iv ] adj.
• 1372; lat. conjunctivus
1Anat. Qui unit des parties organiques. (1863) Tissu conjonctif, qui occupe les intervalles entre les organes ou entre les éléments d'un même organe et qui assure les rôles de lien, de remplissage, d'emballage et de soutien. Tissu conjonctif animal. Tissu conjonctif végétal. parenchyme. Fibres, cellules conjonctives. fibroblaste.
La membrane conjonctive. conjonctive.
2(XIVe) Gramm. Qui réunit deux mots, deux parties d'un discours. Mod. Locutions conjonctives, jouant le rôle de conjonctions (ex. bien que). Proposition subordonnée conjonctive, introduite par une conjonction.
⊗ CONTR. Disjonctif.

conjonctif, conjonctive adjectif (bas latin conjunctivus, qui sert à lier) En logique, qui a trait à la conjonction. ● conjonctif, conjonctive (expressions) adjectif (bas latin conjunctivus, qui sert à lier) Locution conjonctive, groupe de mots jouant le rôle d'une conjonction (par exemple afin que, depuis que). Proposition conjonctive ou conjonctive (nom féminin), proposition subordonnée introduite par une conjonction ou une locution conjonctive. ● conjonctif, conjonctive adjectif (de conjonctif) Relatif au tissu conjonctif. ● conjonctif, conjonctive (expressions) adjectif (de conjonctif) Fibre conjonctive, fibre du tissu conjonctif (tissu de soutien des autres tissus) constituée d'une protéine : soit collagène, soit élastine. Tissu conjonctif, tissu d'origine mésenchymateuse, faisant jonction entre les autres tissus, et constitué par une substance fondamentale, des fibres et des cellules d'aspect très divers. ● conjonctif, conjonctive (synonymes) adjectif (de conjonctif) Tissu conjonctif
Synonymes :

conjonctif, ive
adj.
d1./d GRAM Qui réunit deux mots, deux propositions. "Bien que" est une locution conjonctive. Proposition conjonctive ou, n. f., une conjonctive.
d2./d ANAT Qui joint des parties organiques.
Tissu conjonctif: tissu de liaison et de soutien entre les différents tissus et organes, formé par les cellules conjonctives, les fibres conjonctives et les fibres élastiques.

⇒CONJONCTIF, IVE, adj.
Qui sert à joindre, à lier. Fil conjonctif (A.-M. AMPÈRE, Annales de chim. et de phys., 1820, p. 218); élément conjonctif (GEVAERT, Traité d'harmonie, 1885, p. 286).
I.— GRAMM. et LOG.
A.— GRAMM., vx, sauf dans locution conjonctive (infra A 1 a) Qui sert à mettre en rapport, soit deux mots ou deux groupes de mots de même fonction dans une même proposition, soit deux propositions de même fonction ou de fonctions différentes, soit deux phrases. Mot conjonctif (DESTUTT DE TRACY, Éléments d'idéologie, Grammaire, 1803, p. 148). Propriété conjonctive (DESTUTT DE TRACY, Éléments d'idéologie, Logique, 1805, p. 413.
1. [Le déterminé désigne un élément gramm. jouant le rôle de connecteur ou d'articulation log. du discours]
a) Particules conjonctives, subst. les conjonctives. Synon. vieilli de conjonctions. Elles peuvent exprimer la liaison, la coordination (et, mais, ou, etc.) ou un rapport de dépendance (que, comme, quand, si, etc.) :
1. Voyez quelles sont les transitions des écrivains sacrés. Elles consistent, presque toutes, dans une seule particule conjonctive, parce qu'ils ne parlent jamais qu'au nom du Seigneur, et que le nom du Seigneur sait tout lier, comme il a su tout produire.
SAINT-MARTIN, L'Homme de désir, 1790, p. 305.
2. ... l'oreille française ayant, par exemple, exigé mal à propos que la lettre s ne se prononçât point dans le monosyllabe est, troisième personne singulière du verbe substantif, il devenoit indispensable, pour éviter des équivoques ridicules, de soustraire la particule conjonctive et à la loi générale qui ordonne la liaison de toute consonne finale avec la voyelle qui suit : ...
J. DE MAISTRE, Les Soirées de Saint-Pétersbourg, t. 1, 1821, p. 125.
Adverbe conjonctif. ,,On appelle quelquefois adverbe conjonctif un mot à double fonction syntaxique, susceptible d'être employé comme adverbe et comme conjonction; ainsi lat. quanquam = bien que ou pourtant`` (MAR. Lex. 1951, s.v. adverbe). Une conjonction « et » est dite quelquefois adverbe conjonctif (MAR. Lex. 1951, s.v. conjonctif).
♦ Locutions conjonctives. Synon. plus fréq. locutions conjonctionnelles. ,,On appelle locution conjonctive un groupe de mots jouant le rôle d'une conjonction; ainsi les formes parce que, afin que, de même que sont des locutions conjonctives de subordination`` (Ling. 1972).
b) Adjectifs conjonctifs. Dénomination vieillie pour des mots comme qui, que, dont, lequel, laquelle qui servent à joindre à un nom une phrase incidente. Ils sont appelés aujourd'hui pronoms relatifs. ,,Nous avons appelé, d'après Condillac, adjectifs conjonctifs les mots qui, que, dont, lequel, laquelle, quoique tous les autres grammairiens les mettent dans la classe des pronoms`` (LAV. Diffic. 1846).
c) Pronoms conjonctifs (BESCH. 1845), dits le plus souvent pronoms relatifs (supra b).
Possessif conjonctif. Ancienne dénomination pour adjectif possessif (d'apr. MAR. Lex. 1951, s.v. possessif).
Rem. On rencontre aussi interjections conjonctives (cf. DESTUTT DE TRACY, Éléments d'idéologie, Logique, 1805, p. 413).
2. [Le déterminé désigne une phrase, une proposition] Phrase conjonctive. Proposition conjonctive. Se dit d'une proposition subordonnée reliée à celle dont elle dépend par une conjonction ou une locution conjonctive.
Subordonnée conjonctive. Même sens.
Construction conjonctive (J. DUBOIS, R. LAGANE, La Nouv. gramm. du fr., Paris, Larousse, 1973, p. 185).
3. [Le déterminé désigne un mode verbal] Mode conjonctif, subst. le conjonctif. ,,On donne le nom de mode conjonctif au subjonctif dans une subordonnée commençant par une conjonction ou une locution conjonctive`` (Ling. 1972).
Temps conjonctif. Temps du subjonctif (Lar. 20e).
GRAMM. HÉBRAÏQUE Accent conjonctif ou substantivement le conjonctif. Désigne un accent tonique servant à déterminer un rapport grammatical.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. et ds MAR. Lex. 1951, s.v. accent.
B.— LOG. Syllogisme conjonctif. Il désigne un syllogisme dont la majeure est composée de plusieurs propositions et dont la conclusion est tautologique par rapport à une proposition déjà exprimée dans la majeure. Ex. « Si l'âme est simple elle est immortelle, or elle est simple; donc elle est immortelle ». Le syllogisme conjonctif, par opposition au syllogisme simple, peut-être soit hypothétique (ou conditionnel) soit disjonctif, soit copulatif (d'apr. GOBLOT 1920).
Rem. Attesté ds GUÉRIN 1892, dans toute la série des Lar. et ds BACH.-DEZ. 1882, GOBLOT 1920, LAL. 1968 et LEGRAND 1972.
Le raisonnement conjonctif est un raisonnement par alternative (dilemme), c'est le type de jugement auquel le syllogisme conjonctif fait appel dans la majeure. Ex. ,,On ne peut être à la fois honnête et méprisé`` (d'apr. LEGRAND 1972).
II.— HISTOL. Qui sert à unir des parties organiques. Membrane conjonctive (cf. infra conjonctive); éléments, organes, systèmes conjonctifs :
3. Autour des follicules on trouve souvent les fibres élastiques fragmentées en une multitude de grains et les faisceaux conjonctifs en état de dégénérescence gélatineuse.
A. CALMETTE, L'Infection bacillaire et la tuberculose chez l'homme et chez les animaux, 1920, p. 212.
SYNT. Cellules, fibres conjonctives; tractus, voiles conjonctifs; couche, enveloppe, cloison, paroi, substance conjonctive; cicatrisation, néoformation, prolifération conjonctive.
Fréq. Tissu conjonctif. Se dit du tissu destiné à joindre entre eux les organes et les autres tissus et à assurer, outre ce rôle de lien, de remplissage et d'emballage, celui de soutien (tissu osseux) et de réserve (tissu adipeux). Synon. tissu lamineux (anc.), cellulaire, connectif :
4. Son organisme semble être resté à un stade primitif, végétatif, de développement. Il est envahi de tissu conjonctif interstitiel et de tissu adipeux, la lymphe engorge et noie les cellules : toutes les fonctions sont ainsi comme amorties et ouatées, le milieu intérieur n'arrivant pas à se renouveler.
MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 181.
SYNT. Tissu conjonctif adipeux, inter-musculaire, inter-lobulaire, péri-articulaire, péri-rectal, péri-trachéal, péri-veineux, sous-cutané, sous-endothélial, sous-péricardique, sous-pleural; tissu conjonctif distendu, enflammé, œdematié; inflammation du tissu conjonctif; le tissu conjonctif s'infiltre de, prolifère.
Rem. On rencontre ds la docum. des adj. formés avec le préf. conjonctivo. Conjonctivo-élastique (DEMANCHE ds Nouv. Traité Méd., fasc. 5, 1, 1924, p. 4); conjonctivo-graisseux (VINCENT, RIEUX, ibid., p. 209); conjonctivo-hyalin (BRUMPT, ibid., p. 393); conjonctivo-vasculaire (VINCENT, RIEUX, ibid., p. 240).
Empl. subst. La couche musculaire immédiatement située sous le conjonctif (H. CAMEFORT, A. GAMA, Sc. nat., 1960, p. 118).
P. métaph. :
5. Plus profonde que la biographie, l'herméneutique doit déterminer les centres de destin, en débarrassant l'histoire de son tissu temporel conjonctif sans action sur notre destin. Plus urgente que la détermination des dates est, pour la connaissance de l'intimité, la localisation dans les espaces de notre intimité.
BACHELARD, La Poétique de l'espace, 1957, p. 28.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-i:v]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1372 telle conjointive (cf. conjonctive); b) 1863 tissu conjonctif (LITTRÉ); 2. a) XIVe s. subst. masc. conjunctif « subjonctif » (Ms. Bibl. Mazarine, 578, f° 23 ds THUROT, p. 184); b) 1680 subst. fém. conjonctive « conjonction » (RICH.); 1690 particule conjonctive (FUR.). Empr. au b. lat. conjunctivus proprement « qui sert à lier » terme de gramm. (conjunctiva particula « conjonction »; conjunctivus modus d'où conjunctivus « le subjonctif »); dès ca 1240 a. prov. subst. conjunctiu « conjonctif, mode verbal » (UC FAIDIT, Gramm. prov. ds RAYN. t. 3, p. 599a, s.v. junher).

conjonctif, ive [kɔ̃ʒɔ̃ktif, iv] adj.
ÉTYM. 1372; lat. conjunctivus du supin de conjungere. → Conjoindre.
1 Didact. (rare en emploi général). Qui conjoint, unit. || Élément conjonctif.Dr. || Testament conjonctif.
2 (1690; n. f., « conjonction », 1680; n. m., « subjonctif », XIVe). Gramm. Qui réunit deux mots, deux parties d'un discours.(Vx). || Particule conjonctive : conjonction.(Mod.). || Locutions conjonctives, jouant le rôle de conjonctions (ex. : bien que). || Proposition conjonctive, et, ellipt. (n. f.), une conjonctive.
1 (…) on peut dire qu'il (le mot que) est la particule conjonctive par excellence.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, VI, IV, p. 181.
2 La conjonctive, par la variété des rapports qu'elle marque tient à la fois de la subordonnée et de la coordonnée. Quand on dit : Il poussa la porte qui s'ouvrit, le sens est à peu près : et elle s'ouvrit.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, XVIII, III, p. 700.
Log. || Syllogisme conjonctif, dont la conclusion est tautologique par rapport au contenu (complexe) de la majeure.
3 (1863). Anat. Qui unit des parties organiques. || Tissu conjonctif : tissu qui occupe les intervalles entre les organes ou entre les différents éléments d'un même organe (→ Cicatrice, cit. 5). || La cellulite est une inflammation du tissu conjonctif.Fibres, cellules (cit. 7) conjonctives. || Bourgeon conjonctif. Spécialt. || La membrane conjonctive. Conjonctive.
CONTR. Disjonctif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • conjonctif — conjonctif, ive (kon jon ktif, kti v ) adj. 1°   Qui conjoint, qui unit.    Terme d anatomie. Tissu conjonctif, substance conjonctive, tissu appelé lamineux, d après sa disposition habituelle dans l économie, et tissu cellulaire depuis Bichat.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • conjonctif — CONJONCTIF, IVE. adj. Terme de Grammaire. Qui a la force de conjoindre. Il n est guère d usage qu en parlant De certaines Particules conjonctives. Et, ni, sont des particules conjonctives. Le Que est quelquefoisconjonctif …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • conjonctif — Conjonctif, [conjonct]ive. Terme de Grammaire. Qui a la force de conjoindre. Et, ny, &c. sont des particules conjonctives. Il n est guere en usage qu en cette phrase …   Dictionnaire de l'Académie française

  • CONJONCTIF — IVE. adj. T. de Gram. Il se dit De certaines particules qui servent à lier un mot, un sens à un autre. Et, ni, sont des particules conjonctives. Le Que est quelquefois conjonctif …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • conjonctif — См. congiuntivo 1 …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • Conjonctif —    Droit civil: s applique au testament fait dans le même acte par deux ou plusieurs personnes, soit au profit d un tiers, soit à titre de disposition réciproque et mutuelle …   Lexique de Termes Juridiques

  • CONJONCTIF (TISSU) — Entre les divers organes d’un animal se trouvent des matériaux organiques, les substances conjonctives. Ce sont soit des lamelles, soit des fibres ou des substances homogènes plus ou moins visqueuses. Bichat (1772 1802) en décrivit le premier les …   Encyclopédie Universelle

  • CONJONCTIF, IVE — adj. Qui joint ensemble. Il se dit, en termes de Grammaire, de Mots ou de locutions qui servent à unir deux mots ou deux groupes de mots. Et, que, si sont des particules conjonctives. Parce que, bien que sont des locutions conjonctives. Mode… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • CIM-10 Chapitre 13 : Maladies du système ostéo-articulaire, des muscles et du tissu conjonctif — Index CIM 10 Chapitre I : A00 B99 Chapitre II : C00 D48 Chapitre III : D50 D89 Chapitre IV : E00 E90 Chapitre V : F00 F99 Chapitre VI : G00 G99 Chapitre VII : H00 H59 Chapitre VIII : H60 H95 …   Wikipédia en Français

  • Tissu conjonctif — Les tissus conjonctifs (TC) sont des tissus dont les cellules sont séparées par de la matrice extracellulaire, contrairement aux épithéliums où les cellules sont jointives. Ces tissus constituent la majorité de la masse du corps des animaux (deux …   Wikipédia en Français